6 CONSEILS POUR AIDER LES ANIMAUX ERRANTS À LA RÉUNION

Tout le monde le sait, les chiens errants sont un vrai problème sur l’île. Les chiffres transmis par les organismes de protection animale sont alarmants. Chaque jour, 55 animaux domestiques sont écrasés sur les routes et 33 sont euthanasiés par les fourrières. Et pourtant il y a encore plus de 300 000 animaux errants… pour 850 000 habitants !

La situation est dangereuse et dramatique.

À Saint Gilles,  j’ai rencontré Marjorie Bora, bénévole pour l’association L’Arche de Freyja.
Basée à Rognac (près de Marseille), cette association existe depuis 2014 et est sensible à cette misère animale insulaire. Plus de la moitié de ses prises en charge se font à La Réunion. Stéphanie, la Présidente en métropole est un moteur quotidien et fédérateur pour faire autant de sauvetages que possible grâce à un réseau d’une petite dizaine de bénévoles sur place, impliqués et efficaces.

Marjorie Bora explique : « La priorité est de sensibiliser les réunionnais aux problèmes de maltraitance animale, à la stérilisation et de lutter contre les élevages clandestins à but lucratif. Le travail est colossal. »

Certains chiens sont volés, reproduits et revendus avant d’être abandonnés par leur propriétaire qui s’en est lassé. Dans d’autres cas, ce sont les animaux qui s’en vont car ils sont maltraités ou ignorés. Voilà pourquoi vous voyez beaucoup de chiens de race errants sur l’île.

Alors que faire pour lutter contre les animaux errants à La Réunion ?

  1. Stériliser ses animaux domestiques

Stériliser son animal est indispensable. Bien-sûr pour éviter à l’animal des gestations à répétitions et des portées non désirées. Mais également parce qu’à La Réunion, les animaux domestiques vivent dehors toute l’année et qu’on dénombre déjà plus de 300 000 chiens errants. Il en va de la responsabilité de chacun de ne pas en rajouter et de lutter contre la reproduction à l’infini…

Lire la suite